Les humeurs de Mélodie

Chroniques diverses d'une Québécoise en Angleterre revenue au Québec et vivant à Aylmer.

08 mai 2007

Un vendredi soir à Portsmouth

Que fait-on le vendredi soir à Portsmouth? Certains vont au pub, d'autres au cinéma et d'autres vont au cynodrome, piste où nous pouvons assister à des courses de lévriers. Ah! Je vous entends déjà grincer des dents et ne pas du tout être d'accord avec cette idée. Je vous comprends. Les courses d'animaux, que ce soit des puces, des chiens ou des chevaux, ne sont certainement pas un divertissement que j'apprécie particulièrement. En fait, je n'y connais pas grand-chose, mais comme des collègues de GG nous avaient invités à nous joindre à eux vendredi dernier, nous avons saisi l'occasion. Oui, on a certains principes, mais on n'est pas encore rendus au point de refuser des sorties!

Donc, en début de soirée, nous nous sommes rendus au Portsmouth Greyhound Stadium. À ma grande surprise, l'endroit était plutôt plein. Jeunes, très jeunes et moins jeunes s'étaient donné rendez-vous. Même le Lord Mayor y était! Alors, que fait-on, une fois rendus sur place? On place des paris, bien entendu! À coup de 2 ou 3 £, nous avons perdu quelques sous. Ouaip! Même les calculs des trois physiciens présents n'ont pas réussi à renflouer nos poches. Cependant, des calculs disons plus subjectifs ont porté fruit. En effet, lors de la septième course, un chien au nom sympathique a attiré mon attention. Mon lévrier, Kentucky Moon, a remporté la première place, dépassant Melbourne Gunner, Chuffa Dandridge, Gold Tip, Alfie Boy et Well of Fire. Mes 2 £ se sont donc transformées en 2,60 £. Oui, il y a de l'argent à faire là-bas...

Greyhound_races___Kentucky_Moon

[Kentucky Moon]

Et puis, qu'avons-nous pensé de cette première? Bof... Une soirée plaisante entre amis qui ne sera sûrement pas répétée. Nous sommes bien contents d'avoir tenté l'expérience, mais ce n'est vraiment pas le genre d'activités que nous aimons. En plus, cette utilisation des animaux me cause quelques problèmes. Cependant, il semblerait que la communauté qui aime ces courses tente de s'occuper des lévriers une fois qu'ils ne peuvent plus participer aux compétitions, car il existe un programme qui place les chiens en famille d'adoption. Et d'après ce que j'en sais, ces programmes existent partout, même au Québec. Alors si un jour vous désirez un chien de race en très bonne forme, avec un très bon caractère et à très bon prix, pensez aux lévriers à la retraite...

Posté par melodie1974 à 00:11 - Chroniques anglaises - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    levriers

    une autre sortie pas ordinaire,je suis allée voir le site pour les adoptions c,est génial je le recommanderai à Andrée.Ils sont grands mais pas tous beaux.

    Posté par cloclo, 09 mai 2007 à 05:10
  • D'après ce que j'ai lu, les lévriers font de très bon compagnons. Ils sont très paresseux et, contrairement aux croyances, n'ont besoin que d'environ 20 minutes d'exercices (marche, course) par jour.

    Posté par Mélodie, 09 mai 2007 à 10:42
  • Mon voisin à TO avait adopté un lévrier de course qui avait dû prendre une retraite forcée à cause d'une blessure. Il était un très bon chien.

    Clo: si tu veux voir un chien qui est vraiment laid, je te suggère d'aller voir le site de feu Sam ... qui était le chien le plus laid de la planète: http://samugliestdog.com.

    Posté par BébéJu, 14 mai 2007 à 20:42

Poster un commentaire