Les humeurs de Mélodie

Chroniques diverses d'une Québécoise en Angleterre revenue au Québec et vivant à Aylmer.

15 août 2007

Acte III : En ville ou virée à Trondheim

231___KristiansundLevés tôt à cause d'une nuit d'insomnie causée par notre voisin ronfleur, nous avons pu partir vers Trondheim peu après le déjeuner. Nous n'avions que 200 kilomètres à parcourir pour arriver à destination, mais nous avions maintenant compris que sur les routes norvégiennes, tout peut arriver… Donc, peu après 9 h, nous avons pris la route, nous arrêtant à Kristiansund, petite ville d'environ 17 000 habitants qui marque la fin de la route de l'Atlantique. En 1940, Kristiansund disparut presque sous les bombes de la Deuxième Guerre mondiale, et quand on la reconstruisit, peut-être un peu pour essayer d'éradiquer les tristes histoires de guerre, on érigea de jolis bâtiments et des maisons aux couleurs vives. Nous avons fait une toute petite promenade autour de la vieille église, puis nous avons repris la route et encore une fois, les paysages ont changé devant nos yeux. Cette fois, finis les fjords et les hauts plateaux aux neiges éternelles. Maintenant, on entrait dans la forêt! Comme on montait vers le nord, on s'attendait à être confrontés à des paysages plutôt dénudés, mais pour l'instant, il n'y avait que des vendeurs de fraises (les fraises du Trøndelag sont réputées) et une forêt verte et touffue qui nous rappelait la forêt québécoise! Pas surprenant que les Vikings aient aimé l'Est canadien quand ils y ont débarqué il y a plus de 1 000 ans. Ils se sentaient comme chez eux!

237___TrondheimAprès un pique-nique sur le bord de la route, nous avons mis les pieds à Trondheim vers 17 h. En arrivant, nous n'avions aucune réservation, alors nous sommes allés dans un café Internet pour faire un peu de recherche hôtelière. Pas facile de trouver un café Internet à Trondheim, car il n'y en a qu'un! En effet, comme la ville est entièrement "wireless", les cafés Internet ont perdu leur utilité. En visitant les sites des auberges et des hôtels, nous avons remarqué que l'auberge de jeunesse était à peine moins chère qu'un qu'un hôtel offert par Expédia, alors nous avons opté pour le "vrai hôtel" au "vrai lit" moelleux avec la "vraie douche" chaude. Est-ce évident que ça m'avait manqué?

243___TrondheimLe lendemain, nous avions toute la journée devant nous, car notre train ne partait qu'à 23 h 30. Et comme pour nous récompenser de toutes ces nuits passées sous la pluie, le soleil avait décidé de sortir et la journée a été magnifique. Un vrai soleil de plomb. Est-on vraiment au nord? Bien reposés, nous avons attaqué la ville et nous avons marché et encore marché. Trondheim, jadis nommée Nidaros, fut pendant un temps la capitale de la Norvège. Au moins dix incendies dévastateurs ont ravagé la ville entre 1598 et 1842, mais elle s'est toujours relevée et elle est plus belle que jamais. Avec ses 150 000 habitants, la ville est idéale pour la promenade. Elle n'est pas trop étendue, et tout est situé à distance de marche. En plus, certaines rues sont piétonnes, alors nous en avons profité. Nous avons déambulé parmi ces vieilles rues de pierres, nous avons fait du lèche-vitrine, nous avons écumé les libraires et bouquineries, nous avons dégusté des cafés au lait dans de charmants petits cafés où nous avons rencontré de gentilles gens, nous avons visité la forteresse de Kristiansten, le vieux quartier des entrepôts et la fameuse cathédrale de Nidaros, l'église la plus importante de Norvège, là où on habituellement lieu les mariages royaux et les couronnements. Mon GG est tombé amoureux de la ville. Il était prêt à aller poser sa candidature comme professeur à l'université et n'arrêtait pas de me dire: "Regarde comme c'est beau. Prends des photos de la vie à Trondheim." Et il avait bien raison. Peut-être était-ce à cause du soleil et du fait qu'on était samedi, mais il faisait beau et tout le monde semblait heureux. La ville était belle, jeune, vivante, intéressante et attrayante. On ne peut qu'être attirée par son charme.

239___Trondheim Vers 19 h, épuisés par les kilomètres que nous avions marchés, nous avons opté pour nous reposer... au cinéma! Le mélange des genres étant ce qu'il est, nous avons vu 2 Days in Paris, soit un film en français et en anglais sous-titré en norvégien. Vive la mondialisation! En entrant, nous n'avons pas vraiment porté attention au prix des billets, mais plus tard, nous nous sommes rendu compte que le film qu'on venait de voir nous avait coûté 15 $ chacun. Heureusement que c'était un bon film! Maintenant que le temps avait filé, en sortant du cinéma, il était l'heure d'aller chercher nos bagages et de reprendre la route. Notre train de nuit partait à 23 h 35 en direction de Bodø, située à 300 km au-delà du cercle polaire. Là, nous allions prendre un (autre) traversier qui allait, cette fois-ci, nous amener aux îles Lofoten où nous allions nous établir pour trois nuits...


263___Trondheim

Posté par melodie1974 à 00:12 - Chroniques scandinaves - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Oh, comme ça semble joli joli Trondheim! Quelles belles photos colorées... J'attends le récit des Lofoten avec impatience
    Le film 2 days in Paris sort ici en fin de semaine. Il était sur ma liste des choses à faire quand notre Mamie gardienne arrivera, tu confirmes mon choix. Bisous!
    PS As-tu reçu notre enveloppe?

    Posté par Tartine, 15 août 2007 à 02:53
  • Quel long trajet tard comme ça dans la nuit! J'ai hâte de lire la suite.

    En tout cas, si vous déménagez à Trondheim, je pourrai aller vous visiter? En plus, c'est une ville dont l'orthographe ne me mélange pas!

    Posté par Caroline, 15 août 2007 à 13:10
  • les photos sont vraiment belles une chance que le soleil était de la partie.Et ton récit encore une fois nous fais voyager
    clo

    Posté par cloclo, 15 août 2007 à 16:04
  • Avec un tel récit et de si belles photos, on n'a même plus besoin d'y aller tellement on est convaincus
    Par contre, j'attends avec impatience un billet entièrement consacré à la gastronomie norvégienne, Jarlsberg inclus !

    Posté par Genevieve, 15 août 2007 à 17:39
  • Merci d'être si fidèles au rendez-vous! Ça me fait plaisir de l'écrire, car c'est un peu comme le revivre...

    Nan: Très bon le film! J'espère que vous l'aimerez.

    Caro: C'est sûr que quand quand on déménagera à Trondheim, tu pourras venir

    Ge: Bien vu! Tu sais bien que je vais garder l'épisode gourmand pour la fin!!

    Posté par Mélodie, 21 août 2007 à 22:34

Poster un commentaire