Les humeurs de Mélodie

Chroniques diverses d'une Québécoise en Angleterre revenue au Québec et vivant à Aylmer.

12 mai 2008

Compulsion quand tu nous tiens...

Certaines ne peuvent résister devant une paire de souliers neufs.
D'autres doivent se procurer les vêtements griffés à la mode.
Quelques-uns achètent des CD à pleine pochetée.
Moi, ma folie coûte nettement moins cher, mais je ne peux absolument pas la maîtriser.

Ce matin, j'ai fait les bouquineries avec une copine et je suis repartie avec...

Thomas Hardy, Jude the Obscure
Henry James, The Portrait of a Lady
Thomas Mann, Death in Venice; Tristan; Tonio Kröger
Alexander McCall Smith, Friends, Lovers, Chocolate
William Thackeray, Vanity Fair
Mark Twain, The Adventures of Huckleberry Finn
Carlos Ruiz Zafon, The Shadow of the Wind

La bonne nouvelle, c'est que ce panier livresque n'a coûté que 6 livres sterling, donc environ 12$.
La mauvaise nouvelle, c'est que je ne sais pas du tout quand j'aurai le temps de lire tout ça!

Bonne lecture à tous les lecteurs et lectrices que je connais qui ont, eux aussi, des piles qui ne cessent de monter...

P.-S. Trois bouquineries, sept livres d'occasion et aucun sac en plastique.
(C'était ma petite pub pour les sacs en toile. Pensez-y. Ça fait une différence. Je vous reviendrai avec un billet là-dessus un bon jour... C'est une autre de mes compulsions!)

Posté par melodie1974 à 17:18 - Au fil des pages - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai commencé L'ombre du vent (et l'ai mis de côté pour un moment où j'aurais vraiment le temps de m'y plonger entièrement car il en vaut la peine) je suis certaine que tu vas aimer... Et je partage avec toi la compulsion des sacs en toile, c'est drôle, les rares fois où je les oublie lors d'une épicerie imprévue, je rougis de honte à la caisse et j'espère que personne ne me verra, comme une voleuse. Incroyable comment les habitudes ont changé depuis quelques années!
    PS, ce fut un GRAND bonheur de jaser avec toi hier!!!

    Posté par Tartine, 13 mai 2008 à 15:04
  • Le seul bouquin de ta pile que j'ai lu, c'est l'Ombre du vent. J'ai bien aimé (et je ne suis pas la seule, le livre a eu un succès fou). Ça se passe à Barcelone...

    Le problème, ce n'est pas d'acheter des livres... c'est d'arriver à trouver le temps de les lire!

    Bonne lecture!

    Posté par Danaée, 14 mai 2008 à 00:06
  • Une compulsion que je partage. L'ombre du vent, je confirme, c'est vraiment très bon!! Sinon, j'ai aussi Vanity fair en attente (mais en français, évidemment! )... le problème c'est de trouver le temps de tout lire, oui!

    Je te seconde avec les sacs écolos. Il est vraiment rare que j'oublie les miens et quand c'est le cas, moi aussi je rougis de honte. :S

    Posté par Charlie Bobine, 18 mai 2008 à 03:49
  • Contrairement à toi, ma compulsion va plutôt vers les livres tout beaux, tout neufs. Bon, ça coûte plus cher, bien entendu. Mais je n'ai jamais ressenti de regrets après l'achat d'un livre, aussi mauvais se soit-il révélé par après. On ne regrette jamais d'investir dans la culture personnelle

    Et aussi ... j'attends avec impatience ton billet sur les sacs de tissu ... je ne peux vivre sans les miens ... mais c'est de la compulsion joliment écolo

    Posté par Geneviève, 21 mai 2008 à 01:37
  • Contente de voir que vous avez été emballées par L'Ombre du vent. J'ai hâte de m'y mettre. Et contente de voir que vous êtes adeptes des sacs en tissu. Yé!

    Charlie, on lira Vanity Fair en même temps, histoire de s'encourager, car quelle brique!

    Geneviève, j'avoue préférer les livres neufs aussi, mais j'aime bien avoir les classiques en vieilles éditions un peu maganées. Ça leur donne du style et du vécu Si tu voyais l'état de mes éditions d'Anna Karénine et des Frères Karamazov...

    Posté par Mélodie, 23 mai 2008 à 13:42

Poster un commentaire